Belle réussite du 4ème Rallye Maine Saosnois Historique

L’équipe de l’Autosport du Saosnois de Bruno Pallu, épaulée par des fidèles de l’Ecurie Le Mans, a mis Neufchatel-en-Saonois à l’heure de l’automobile ancienne ce samedi 4 novembre.

 

 Avec un peu plus d’engagés que les années précédentes (21 en rallye + 11 en balade) le parking de la belle Salle des Fêtes était complet.

 

Le parcours imaginé par Thèo Pallu et Gilles Ragot, et mis en musique par le vendéen Jacques Phelippeau, s’est avéré suffisamment sélectif. L’étape de 76 km le matin faisait une excursion du côté de Monhoudou, tandis que celle de 130 km de l’après-midi mettait cap à l’ouest, avec une pause gentiment orchestrée par la municipalité de Mont-St-Jean.

Les petites routes pittoresques et vallonnées, devenues  grassouillettes à souhait en ce début novembre, ont contenté la majorité.

 

Au terme des 205 km du parcours, jalonnés de 5 secteurs de régularité, et 60 km de cartographie, sur une des photos vous verrez les 1ers et 2èmes  de la catégorie navigation-régularité, qui entourent la « bête noire » de Gontran Letourneur / Jean-Marc Massé qu’il a fallu prier pendant 2 heures pour réussir à lui faire quitter le parc (deux courroies cassées successivement !).

 

La Datsun 280Z des Hervé père et fils l’emporte donc devant la MG BGT de Jean Guezennec / François Dufossé, suivie de la Visa Chrono de Philippe Réthoré navigué pour la première fois par Valentin Jolivet.

 

Dans la catégorie régularité seule (road book entièrement en fléché-métré), l’Ecurie Le Mans est à la fête en famille,  avec Richard et Alexis Imbert (205 GTI) précédant Laurent et Quentin Le Potier (Honda CRX).

 

En ballade, ils étaient 9 à avoir choisi de rouler avec le road book navigation. Pas de classement, mais ceux qui ont le mieux navigué sont : Arnaud et Mathieu Avrain sur leur Mercédès l90D, et Michel Cottin navigué par son petit-fils Alexis sur leur 205 GTI.

Deux avaient choisi le road book tout fléché-métré de la catégorie régularité, et c’est Frédéric Poupry / Ludovic Estarquit, sur une BMW M535I, qui s’en sont le mieux sortis.

 

La remise des prix s’est  déroulée dans une ambiance chaleureuse autour d’une savoureuse tartiflette entièrement élaborée sur place par un « traiteur à la maison ».

 

Tous les résultats sur la page "Epreuves"

Facebook Twitter Google+

Partager cet article